Qu’est-ce que la pratique du stand up paddle au Maroc apporte ?

stand paddle deferle

Les statistiques émises par de nombreux sites montrent que le nombre de personnes qui sont intéressées par le stand up paddle au Maroc est de plus en plus grand. Et cela ne se limite pas aux jeunes qui sont les plus aptes à pratiquer le surf, un sport proche du paddle. Bien au contraire, une grande partie de ceux qui pratiquent cette activité sont des personnes âgées de plus de 35 ans, preuve que cette activité est accessible à toutes les tranches d’âge, même les personnes d’un certain âge. La pratique du paddle est tellement facile qu’il suffit de quelques minutes pour qu’une personne puisse devenir indépendante et se déplacer en planche et pagaie sans assistance. Le paddle est une activité qui rapproche les pratiquants de la nature. En étant debout ils peuvent ainsi profiter du paysage et retrouver un peu de leur esprit zen, leur calme.

La pratique du stand up paddle au Maroc sur le site https://standupmorocco.com/ ou ailleurs permet de découvrir une multitude de spots. Vous n’avez pas besoin de résider au bord de la mer pour pratiquer le paddle. Les lacs et les rivières sont des endroits intéressants pour pratiquer cette activité et on en trouve tous plus ou moins près de nos résidences. Cette activité fait augmenter le gout pour le voyage des personnes qui pratiquent cette activité. Au fur et à mesure de la pratique tout ce que vous voudrez c’est prendre votre planche, monter dans un avion et aller à la découverte, ou plutôt aller à l’attaque des nombreux points d’eau que vous pourrez trouver. L’activité étant relaxante, c’est un plaisir pour les sportifs de se retrouver au cœur d’un cours d’eau sans bruit, on oublie les soucis de la vie quotidienne le temps d’une promenade agréable sur une grosse planche avec une pagaie.

Méfiez-vous de l’addiction que cette activité pourrait provoquer chez vous, vous aurez très vite envie de retrouver ce sentiment de quiétude et de paix. En pratiquant le stand up paddle au Maroc, vous vivez un véritable retour vers la nature. De nos jours, avec l’internet, la télévision, et le mode de vie actuel, on passe beaucoup de temps à l’intérieur. Une session de paddle permet de retourner au contact de la nature. Les arbres, l’air frais, les animaux sont autant d’éléments qui apportent du plaisir simple et agréable. Sur le plan de la santé, le paddle est un atout, c’est une activité physique qui maintient en forme et permet de travailler l’équilibre tout en restant doux et naturel, les risques de blessure sont donc bien amoindris.

L’histoire de la région du Drâa à votre portée grâce à l’enduro au Maroc

Faire de l’enduro au Maroc avec Atlasdesertenduro est une activité qui intéresse de plus en plus les touristes venus passer quelques jours dans ce merveilleux pays. Certes cela donne l’occasion aux touristes de découvrir de près les régions les moins fréquentées comme le Drâa, au sud de Marrakech, mais cela leur permet aussi de se rapprocher des populations et d’en apprendre plus sur l’histoire de ce pays. S’agissant de la région du Drâa, elle est née suite à de nombreux changements survenus dans la zone. Ce sont les Romains qui furent les premiers à se rendre dans ce coin du Maroc en sillonnant le fleuve du même nom. À l’époque ils l’appelèrent Darat et prétendaient y avoir aperçu des crocodiles. Au fil des décennies et des évènements, le nom « Darat », attribué au fleuve par les Romains est devenu « Drâa ».

Entre le septième siècle et le dixième, la région du Drâa revêtait un grand intérêt pour les populations étrangères, la ville était principalement fréquentée par des nomades, encore appelés caravaniers. Drâa se trouvait à l’époque au cœur de Zagora dans le désert marocain et abritait un massif montagneux ayant l’aspect d’une pyramide et qui porte aujourd’hui le nom de Jbal Zaggûr. Les nomades étaient attirés par cette forme pyramidale qui les guidait à travers le désert, un peu comme le ferait un phare en mer. C’est une merveille de la nature que vous pourrez découvrir en faisant de l’enduro au Maroc. C’est de cette manière qu’en suivant la pyramide, les nomades se retrouvaient dans la région du Drâa. Le Jbel Zaggûr est sans aucun doute un atout de la région qui attire de nombreux touristes.

En venant du de Mhamid au sud et d’Ouarzazate au nord, les nomades se retrouvaient dans le Drâa. C’est entre la fin du dixième siècle et le onzième que l’engouement pour la région du Drâa atteint son apogée, même les almoravides y ont habité durant cette période. Dans la période 1300, la région était dirigée par la tribu Zénète des mérinides, leur donnant également de l’influence sur les villes de Marrakech et Fès. Le Drâa retrouve son indépendance au 19e siècle, et les 8 districts qui la composent sont dès lors mis sous l’autorité de régimes différents. En faisant de l’enduro au Maroc, vous pourrez découvrir quelques-uns de ces districts, notamment Aït Seddrât, Mazgita, le Saghro, le pays des Oulad Jri et celui des amazigophones blancs. Par la suite, la région est passée sous domination française comme de nombreuses autres régions du Maroc.

Une agence immobilière à Essaouira peut vous parler des enjeux des biens professionnels

Le secteur immobilier au Maroc est divisé en plusieurs segments. On retrouve les biens résidentiels, les biens de luxe, les biens à usage professionnel, etc. S’agissant des biens à usage professionnel, le Royaume du Maroc ambitionne de revoir sa politique de développement. Ce développement passera certainement par la mise en place de nombreux partenariats pour que des espaces 100% dédiés au monde professionnel soient créés. Le Maroc ambitionne de posséder d’ici 2020 une vingtaine de centres commerciaux qui comprendront des espaces bureaux. Ces infrastructures augmenteront l’offre de bureaux dans les principales villes du royaume. Une agence immobilière comme Essaouira Select et les différentes agences du pays proposeront ces espaces à la location ou à la vente. Dans la ville de Casablanca, ce projet fera augmenter l’offre, pour la faire monter à 2,1 millions de m² au lieu des 1,6 million de m² actuels, ce qui attirera forcément les multinationales.

L’opérateur international de conseil dans le secteur immobilier d’entreprise, CBRE a récemment célébré ses 10 ans. Pour cette occasion, un forum s’est tenu dans la ville de Casablanca sous le thème « l’investissement dans l’immobilier d’entreprise : enjeux et perspectives de l’immobilier bureau, commercial et industriel ». Très souvent, le problème que l’on rencontre dans l’immobilier d’entreprise au Maroc c’est que l’offre ne correspond pas toujours à la demande du marché. Les participants à ce forum ont essayé d’apporter des éclaircissements à ce sujet. Parmi les participants à ce forum, on a pu retrouver des agences immobilières d’Essaouira et d’autres villes du Maroc. Il faut rappeler que depuis environ 10 ans, le Maroc a réalisé de nombreux projets dans le secteur du tertiaire. Dans cette catégorie, nous pouvons citer les immeubles de bureaux, les centres commerciaux, les entrepôts, les bureaux de nouvelle génération, etc.

Malgré tous ces investissements, l’offre reste bien inférieure à la demande, et même stérile, les utilisateurs de ces locaux se voient mal y faire des placements à long terme. Même votre agence immobilière à Essaouira ne vous proposera pas beaucoup de biens professionnels, le déficit est très perceptible. Pour le moment le Maroc abrite 9 centres commerciaux prêts à être utilisés, sans compter les 20 autres qui seront disponibles d’ici 2020. Ce que l’on peut retenir, c’est que l’offre doit s’adapter, afin de répondre à certains critères, notamment la proximité et la qualité. Le Maroc devrait profiter de sa stabilité économique et politique afin d’augmenter son offre en immobilier d’entreprise, afin d’attirer les multinationales.

Quelques conseils pour faire du freestyle avec des trottinettes

Les trottinettes servent généralement à plusieurs fins, les adultes par exemple s’en servent pour leurs déplacements sur les petits trajets, pour les grands trajets, mais aussi pour les activités sportives. En ce qui concerne les petits trajets, généralement les adultes complètent leurs moyens de transport habituels avec les trottinettes sur le site Urbanmove. Expliquons-le : pour partir de chez lui jusqu’à la station de métro, un employé peut se servir de la trottinette, de cette manière il gagne en temps et ne se laisse pas bloquer par les embouteillages. Pour ceux qui habitent non loin de leur lieu de service, ils peuvent se servir directement de la trottinette. De nos jours elles sont pliables, du coup il est possible de les emporter et de les ranger dans n’importe quelle pièce. Les plus téméraires s’adonnent à des activités sportives dont le principal équipement est la trottinette. Dans la pratique sportive, on retrouve le freestyle ; la trottinette freestyle est une discipline qui présente quelques risques surtout en matière de chute et d’accidents. La sécurité est donc un des éléments non négligeables dans la pratique de ce sport. Il est important de se doter d’équipements de protection adéquats et de prendre des précautions utiles.

Quels sont les équipements utiles ?

Parmi les principaux équipements qui servent à la protection de la personne lors du freestyle avec les trottinettes, nous pouvons citer ceux qui protègent les zones sensibles du corps. Il devient alors important de porter des coudières qui permettent de protéger les coudes, des protège-poignets qui sécurisent les poignets, les chevillères pour la sécurité des chevilles, des genouillères pour les genoux. Pour protéger la tête le port du casque est indispensable, de nombres autres équipements peuvent servir pour les sportifs qui s’adonnent aux figures osées. Nous pouvons par exemple citer les protections dorsales qui servent à protéger la colonne vertébrale et le cou. Les shorts de protection également peuvent être utiles. Grâce à ces accessoires, les risques de blessure sont maîtrisés, mais il faut tout de même rester prudent dans la pratique de l’activité.

En plus des équipements de protection, il est important de prendre quelques précautions afin de s’assurer d’être totalement en sécurité. L’une des précautions est de choisir les trottinettes adaptées à la pratique du freestyle. Le freestyle en trottinette demande de faire preuve d’agilité et de précision dans les mouvements effectués. Pour cela, les équipements que l’on porte pour protéger le corps doivent être assez légers et résistants en même temps afin que le sportif ait une grande liberté de mouvement dans l’exercice de ses figures. La trottinette doit être un modèle adapté à la pratique du freestyle afin de pouvoir résister aux chocs, notamment la réception après les diverses figures effectuées. L’une des précautions est aussi de pratiquer le freestyle aux endroits prévus à cet effet, qui sont adaptés. Le freestyle en trottinette présente de nombreux dangers et c’est même l’une des raisons pour lesquelles de nombreuses personnes aiment cette activité. Pour que tout se passe bien, il est important de prendre des mesures de sécurité.